Accueil> … > Bilan partagé des rythmes éducatifs

Ma vie à Villeurbanne, en famille

Bilan partagé des rythmes éducatifs

 

Un bilan partagé des rythmes éducatifs, pour quoi faire ?

La Ville a mis en place la nouvelle organisation de la semaine scolaire en 2014 : modification des horaires de classe, allongement de la pause méridienne, mise en place du périscolaire municipal dans toutes les écoles. Ces changements ont eu un impact important sur les enfants, les enseignants, les familles, les agents municipaux.

Aussi quatre ans après, la Ville a souhaité prendre le temps de faire le bilan de ce qui est aujourd’hui en place dans les écoles, en associant tous les acteurs concernés (1).

L’objectif : construire collectivement des propositions d’évolution pour l’avenir.

Tableau de liens contextuels
 tableauliens contextuels

Icone téléchargementJE TELECHARGE 

 

Un enjeu fort : réaliser un bilan complet et exhaustif

L’organisation des rythmes éducatifs a des répercussions dans beaucoup de domaines : la manière d’enseigner, les activités pratiquées par les enfants à l’école et en dehors, l’organisation familiale… Et, selon l’âge des enfants et leur milieu familial, les besoins et les effets ne sont pas les mêmes. Pour être complet, le bilan doit donc aborder le sujet des rythmes dans toutes ses dimensions, qui s’organisent autour de quatre grandes thématiques :

  • Les rythmes éducatifs actuels sont-ils favorables aux conditions d’apprentissage ?
  • Les rythmes éducatifs actuels favorisent-ils la cohérence et la continuité des parcours éducatifs ?
  • Les temps périscolaires participent-ils à la réussite éducative des enfants (ouverture culturelle, socialisation, bien-être…) ?
  • Les rythmes éducatifs favorisent-ils l’organisation des temps de vie de l’enfant et de sa famille en dehors de l’école ?
Tableau de liens contextuels
 tableauliens contextuels

Icone téléchargementJE TELECHARGE 

 

Un bilan pour permettre à tous les acteurs d’exprimer leur point de vue

Enseignants, parents d’élèves, animateurs périscolaires, associations proposant des activités de loisirs, enfants… tous sont concernés par les rythmes éducatifs. Le bilan doit permettre à chacun d’exprimer son point de vue et de le partager.

Différents outils sont prévus aux différentes phases de la démarche :

  • des questionnaires : une grande enquête sera réalisée en juin auprès des parents, des enseignants et des agents du périscolaire. Tous sont invités à répondre à un questionnaire très complet, qui permettra de récolter beaucoup d’informations sur l’impact de l’organisation actuelle des rythmes sur les enfants.
  • des ateliers pour permettre aux enfants de s’exprimer : avant les vacances d’automne, des enfants de 8 groupes scolaires villeurbannais pourront participer à des ateliers et donner leur avis sur l’organisation de l’école et du périscolaire.
  • des temps d’échange avec les parents et les professionnels de l’éducation : pour permettre à tous les acteurs concernés de partager leur vision des choses et pour réfléchir ensemble aux évolutions, plusieurs temps d’échange collectifs sont prévus au fur et à mesure de la démarche. Une première table-ronde a ainsi eu lieu le 31 mai dernier. 

(1) L’Education nationale, mais aussi la Caisse d’Allocations Familiales, qui finance les temps périscolaires, et la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), qui délivre les agréments pour les accueils de loisirs, sont partenaires de cette démarche qui s’appuie sur deux prestataires spécialisés.

Accès aux questionnaires :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

FermerFermerActualités en cours de chargement :